Petit lexique toponymique de Grande-Vallée (partie 2)

En novembre 2015, je publiais un premier billet exhibant la richesse de la toponymie grande-valléenne. Aujourd’hui, je récidive en présentant le deuxième volet de ce dossier dédié aux lieux-dits du village. On retrouvera dans la suite de ce lexique quelques toponymes de cours d’eau, pour la plupart nommés en l’honneur de travailleurs forestiers.

Publicités

Projet 175

À l'aube de la nouvelle année, je pense aux résolutions que j'adopterai et tenterai de respecter tout au long des mois à venir. Parmi celles-ci, il y a le souhait d'être plus actif dans mes recherches historico-généalogiques et dans le partage de ces dernières. À travers mes engagements professionnels et mes obligations personnelles, je tenterai … Lire la suite Projet 175

Petit lexique toponymique de Grande-Vallée (partie 1)

En général, la toponymie gaspésienne est riche et colorée. On a qu'à penser aux localités de Manche-d'Épée, Gros-Morne, L'Anse-Pleureuse et Cloridorme qui arborent toutes des toponymes originaux qui viennent piquer notre curiosité. J'avais envie aujourd'hui d'explorer la toponymie de mon village, à travers des angles ethnologiques, historiques et généalogiques. Partie un d'un coup d'oeil sur différents … Lire la suite Petit lexique toponymique de Grande-Vallée (partie 1)

Du Mont-Liban aux Appalaches

La crise syrienne et la vaste émigration qui en résulte, m'amènent aujourd'hui à aborder d'un point de vue historique la venue de syriens au Québec au début des années 1900. Étudions l'épopée des syriens immigrés dans la vallée du St-Laurent au siècle dernier à travers le cas de Pierre Simony, ressortissant du Bilad al-Sham établi sur la Côte-de-Gaspé.